Voilà déjà plus d’un an que ce projet trotte dans la tête de plusieurs skieurs de rando de Nat’n’Co. L’idée est de rester plus longtemps ensemble, en montagne, et de partir sur des randos plus longues, en passant la nuit dans un refuge.

Il y a quand même quelques précautions à prendre, sur l’itinéraire et l’accessibilité du refuge. Et puis quelques interrogations sur ce que je dois emmener là-haut : fauteuil roulant ou pas ? combien de sondes ? quels problèmes vais-je devoir gérer ?

Finalement, tous les critères sont réunis pour faire une rando-tractée à la Levanna Occidentale, en passant la nuit au refuge du Carro, au-dessus de Bonneval-sur-Arc, en Haute-Maurienne. En effet, le refuge se situe à mi-chemin, coupant le dénivellé en deux parties presques égales, et l’enneigement excellent cette année évitera aux braves tracteurs de se transformer en porteurs.

Après une annulation à cause d’une météo et d’une nivologie trop risquée, le week end du 8 Mai est propice à notre entreprise, bien que la météo ne soit pas au beau fixe. Nous nous retrouvons donc sur le parking de l’Ecot, entouré de murs de neige.

Quelques heures de tractage plus tard, dans une neige qui n’a pas pu regelé à cause des nuages, nous arrivons tous au refuge. Tous ? non ! car d’irreductibles skieurs nous rejoindrons dans l’après-midi, voir dans la nuit…

Arrivée au refuge du Carro. (photo Seb)

L’acceuil au refuge du Carro est très chaleureux, et nous profitons du soleil pour pique-niquer sur la terrasse. L’apres-midi sera passé à discuter, ou à dormir un peu. Le soir venu, nous nous régalons avec le repas préparé par les gardiens du refuge.

Tractage vers la Levanna

Tractage au petit matin, le sommet est en vue !

Le lendemain, le temps est couvert, mais nous partons tout de même en direction du sommet, et le ciel se dégage au cours de notre progression. La face est plutot raide, mais en rejoignant l’arête Ouest, les vaillants tracteurs (et tracteuses !) parviennent à me hisser jusque sous le sommet. La fin étant une arête trop effilée pour que j’y évolue en sécurité, je resterais 50m sous le sommet à contempler la vue vers l’Italie, la Vanoise et le cirque des Evettes.

La descente ? trop rapide comme toujours ! La petite dégradation de la veille a posé 5 à 10cm de neige fraiche dans la face, qui est très agréable à skier. En plus, il y a même un peu de pente !

 

Descente de la Levanna en ski assis

Descente de la Levanna Occidentale en ski assis. photo Seb

Nat'n'Co à la Levanna

Les skieurs et la Levanna. photo Seb

La fin de la descente est un petit moins bonne à cause de la neige déjà bien ramollie, mais nous avons pu skier jusqu’en bas de manière très correcte.

Un très bon week-end en montagne, avec une ambiance toujours chaleureuse ! L’an prochain on remet ça !

 

Et en attendant, voici d’autres photos et comptes-rendus :