Liv Sansoz
Championne du monde d’escalade, alpiniste, base-jumpeuse

« Le film de NATNCO m’a littéralement transportée. Il met parfaitement en images une histoire et des  personnes exceptionnelles. Il arrive à faire vivre au spectateur, les émotions, les difficultés et les joies sans jamais verser dans le pathétique. Il bouleverse aussi un peu, car au-delà du film, Nathanael nous donne une belle leçon de vie : il a pour lui cette force et cette volonté capables de déplacer des montagnes… Au-delà du film il y a cette incroyable solidarité dont nous ne sommes plus habitués. Tous ces alpinistes et amis, passionnés et motivés qui se rassemblent pour partager une journée en montagne et permettre à Nathanael de vivre la montagne comme avant (l’effort, la joie du sommet, le partage et la glisse). Je ne connais pas Nathanael personnellement, aussi ce petit texte me permet de lui témoigner mon admiration et mes encouragements dans ses futures entreprises et aventures »

Volodia Shashahani
Ancien skieur extrême, fondateur des éditions VoloPress

« J’ai d’abord connu notre Nat national (et je suis sûr, bientôt international) virtuellement à travers les comptes-rendus hilarants de la « Nimp Crew », une des fines équipes a avoir marqué la pente raide au début des années 2000. La première rencontre physique s’est faite aux Petites Roches où Nat était en convalescence. Sa sérénité après l’accident du Diable m’a interloqué : certains se demandaient même s’il n’en « faisait pas trop », redoutant un retour de manivelle. J’ai pu vérifier l’authenticité du personnage peu après, par la rapidité de son adaptation à la nouvelle vie. Un seul regret : ne plus avoir les capacité physiques pour participer activement à ces fabuleux tractages. »

Yves Exbrayat
Alpiniste, écrivain, Directeur de la Maison de la Montagne à Grenoble

« Au début, j’ai entendu parler de l’asso Nat and Co. Je me suis dit : « ils sont sympa, ces gens d’emmener un handi au ski », mais je ne me suis pas passionné davantage. J’ai assez de mal à me trainer moi-même au sommet des montagnes. Après, Nico et Olivier  m’on proposé un  projet de film sur le sujet, pour les Rencontres et pour une demande de financement du FODACIM. Là, je me suis dit: « ouh la la … encore un sujet sur le handicap, ça va pas être la joie !!! »
Et en fait, pas du tout ! j’ai découvert un film exceptionnel, une histoire magnifique, des amis soudés, un Nat joyeux. Bref, je suis fan. Le film est mon coup de cœur de l’année. C’est une leçon de vie, de joie et d’espoir. J’en parle partout. Surtout, continuez à nous faire rêver, et peut-être que je viendrai tracter un de ces jours avant d’avoir l’espoir de me faire tracter quand je serai vieux. »

agen bola terpercaya
agen bola terpercaya - agen bola - agen sbobet - agen bola terpercaya - agen bola - agen sbobet - agen bola terpercaya - agen bola - agen sbobet - agen bola terpercaya - agen bola - agen sbobet
Back to Top